A Mondor, on met les bébés à la rue

A Mondor, on met les bébés à la rue