adieu le révolutionnaire

adieu le révolutionnaire