À Toulouse comme ailleurs, c`est l`occupant qu`il faut

À Toulouse comme ailleurs, c`est l`occupant qu`il faut